Archives des tags : instant

Philippe Parrot : Poème n°318 : Cher Présent

318 - Cher Présent

Si la perception du Devenir s’ordonne dans notre esprit selon une frise chronologique qui va du Passé vers l’Avenir en passant par le Présent, il n’en demeure pas moins que la seule réalité du Temps que nous expérimentons, c’est le Présent. Cependant, tout charnellement ancrés que nous soyons dans ce moment qui disparaît à peine […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°269 : Jouissez sans entraves !

268 - Profite !

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Nos existences sont si fragiles qu’il faut savoir profiter pleinement des rares moments de liesse ou d’abandons que nous offre parfois le hasard, à l’occasion d’inattendues rencontres. En effet, pris dans un maillage d’innombrables tâches et obligations — […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°267 : Dis, c’est quoi l’éternité ?

267 - Dis, c'est quoi l'éternité

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À l’opposé des religions qui considèrent l’éternité comme un état dépourvu de commencement et de fin — de par son immobilité, sa permanence et son intemporalité radicalement opposé au devenir de l’univers et des hommes — à une époque […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°219 : Instant magique

Instant Magique

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Un parfum est par nature évanescent. À peine l’a-t-on perçu, associé le plus souvent au corps d’un être, voilà qu’il s’estompe, dispersé alentour, laissant dans notre chair un émoi. Rien n’est ainsi plus à l’image du Temps-qui-passe qu’une fragrance […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°206 : Pourquoi ?

Pourquoi ?

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À devoir s’ouvrir au monde et aux êtres, pour survivre et s’épanouir, l’homme est confronté journellement à des situations imprévues qui échappent totalement à sa raison. Faute de les comprendre intuitivement, il ne peut dès lors s’empêcher de se […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°160 : Tu verras, ça ira ! Tout s’effilochera…

Mélancolie

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Si le Temps, en tant qu’évanescent présent, est cette durée où la jouissance de l’instant, dans la solitude ou le partage, permet à l’esprit comme au corps de vivre d’inoubliables moments — surtout quand la connivence avec l’objet ou […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°52 : Une étoile est née.

Instant magique

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Quand un instant semble « magique », c’est bien souvent parce que l’esprit et le cœur sont envahis de concert par la perception et le sentiment que le Temps s’est arrêté brusquement, son cours suspendu comme par miracle, changé en un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier n°250 : L’envol de l’aigle

L’aigle royal est un rapace de la famille des accipitridés. D’une taille allant de 60 cm à 1 m, d’une […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°238 : Grand-Duc

Toute plaisanterie mise à part, il faut d’abord se défaire de cette idée simpliste suivant laquelle la chouette serait la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°110 : Voyage initiatique

Qui, longeant les quais d’un port de pêche, à l’heure de la criée, quand les poissons fraîchement péchés sont débarqués […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°48 : Merle noir.

Depuis plus d’un an, il avait pris l’habitude d’investir régulièrement le jardinet, trouvant dans le feuillage persistant d’un épineux un […]

Philippe Parrot : Poème n°336 : Baisers volés en gare

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 JUIN 2018 A 11 HEURES Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en […]

Philippe Parrot : Poème n°335 : La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était […]

Philippe Parrot : Poème n°334 : Sur de célestes crêtes

Bô Lin Doa s’était levé dès l’aube, pressé de quitter la cabane construite de ses mains quelques années plus tôt, […]

Philippe Parrot : Poème n°333 : La banane d’Anne

En matière d’érotisme, dans la communication comme dans l’art, associer banane et gente féminine n’est jamais — et c’est bien […]

Philippe Parrot : Poème n°332 : Bois Belleau

Il y a maintenant tout juste cent ans, à quelques mois de la fin de la Première Guerre Mondiale, avaient […]

Philippe Parrot : Poème n°331 : Homme dans les ténèbres

Retiré dans quelque pièce d’une vaste demeure, assis — pourquoi pas ? — tout contre un bureau, le coude de son […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus