Archives des tags : jeune

Philippe Parrot : Poème contemporain 385 : Rap d’enragé

385 - Rap d'enragé

Comme le SMS l’indiquait, Marmoud devait rejoindre l’arrière-salle du café « Au croissant chaud », en plein cœur de Barbés. Parti du 9-3, aussitôt arrivé Gare du Nord, il avait filé direct vers le lieu de rendez-vous, avec comme bagages sac à dos et Coran. Enfin, après des mois d’endoctrinement et de mises à l’épreuve, il plaquait […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 372 : Sur la piste de danse

372 - Sur la piste de danse

Nouvel exercice de style, ce poème est composé de six quatrains en alexandrin, ces vers formés de douze syllabes, scindés par une césure en leur milieu. Cependant — comme pour mes haïkus et contrairement à ce que voudrait le bon usage en matière de versification — j’ai choisi de compter le nombre de syllabes en considérant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 340 : Jeune et rebelle

340 - Réfractaire et nomade

C’est aux premières lueurs de l’aube qu’Erwan avait entendu des petits coups secs contre la vitre. Il avait ouvert les yeux et aperçu un albatros sur le rebord de la fenêtre. Voilà le signe qu’il attendait… À faire partie de cette génération perdue, en perpétuelle quête d’emplois, poussée à la périphérie des grandes métropoles, abandonnée […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 302 : Détention provisoire

302 - Fleury-Mérogis

Avare de mots et solitaire, reclus dans un appartement en compagnie de livres, il vit en marge, à la frontière du réel, à l’écart de la vie sociale, en rupture d’orientation professionnelle. Hanté par d’innombrables questionnements, rongé par un mal-être chevillé au corps, en lutte contre toute forme d’autorité, il se cherche, déboussolé par notre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 124 : Voir la mer

Couple face à la mer

Perdus dans la frénétique agitation des cités, las du regard jugeant des foules comme de la bêtise sans fond de leur famille, tous deux ne croient plus en rien, animés seulement par un même désir de rébellion. À vomir notre univers, oppressant et bouché, à ne rêver que de s’en échapper, les voilà qu’à se […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 33 : Elle dit non, mais…

Face à face

La première fois ! Aveuglée par ses désirs, tenaillée par ses émois, tétanisée par sa gaucherie, la voilà pourtant confrontée à l’expérience de l’amour ! Dans cette quête de l’autre – poussée par un élan qu’elle cerne encore mal : une légitime exigence de bonheur ou une irrépressible envie de jouir, ou les deux à la fois ? […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 320 : L’aigle et les amants

Il y a quelques jours, je découvrais sur Twitter un écrit de Catherine Martinez : « On s’est reconnu ». Touché par l’extrême économie […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 250 : L’envol de l’aigle

L’aigle royal est un rapace de la famille des accipitridés. D’une taille allant de 60 cm à 1 m, d’une […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 217 : L’aigle cerf-volant

Le cerf-volant est un objet plus lourd que l’air et porté par le vent qu’on manœuvre du sol à l’aide […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 3 : L’aigle et l’enfant.

Photo bouleversante, dans ce face-à-face, deux destins se croisent. Qu’il s’agisse de l’homme ou de la bête, tous deux cherchent […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 403 : Apprends à écouter la mer…

Lorsque l’on ressent le besoin de se ressourcer, épuisé par la charge mentale que représente la gestion des soucis quotidiens, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 402 : Ecoute le chant du vent

Amateur d’éternelles errances à travers le monde — qu’il s’agisse des terres ou des mers, des plaines ou des montagnes, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 401 : Fin des faims

Jean détestait venir en ce lieu où son frère avait été placé d’office… Lui qui l’avait connu jadis débordant d’enthousiasme, […]

Philippe Parrot : Tous mes poèmes contemporains par ordre chronologique (401 à 500)

Vous aimez mes poèmes, partagez cette page ! Vous contribuerez ainsi à leur diffusion. Merci. Le 21 mars dernier, c’était […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 400 : Chiens de garde

Dans nos sociétés de consommation où le mode de production capitaliste est le principe fondateur de notre économie, indépendamment des […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 399 : Dichotomie

S’il n’est jamais évident de définir avec précision ce qu’est la pensée, il s’avère plus difficile encore de cerner ce […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus