Archives des tags : manque

Philippe Parrot : Poème contemporain 351 : Idées noires

P 351 - Idées noires

Pour peu qu’une peine de cœur nous abatte ou qu’une douleur au corps nous épuise, il y a toujours dans nos vies des périodes si pénibles à traverser qu’on ne peut s’empêcher certains soirs de penser que cette tragi-comédie ne rime à rien et qu’avant même de parvenir au dernier acte, mieux vaudrait quitter la […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 303 : Ensorcelante chimère

303 - Ensorcelante chimère

À force de vivre en reclus, le rêveur indécrottable finit toujours par accorder plus d’importance aux images qu’aux êtres qui les suscitent dans son esprit. À fuir la réalité au point de frôler parfois le pathos, il est tellement habité par ses visions qu’il en vient à privilégier sur toute autre considération le compagnonnage des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 281 : Âme en voyage

281 - Ame en voyage

D’ordinaire, la fonction du langage, objectivé à travers des sons ou des signes, est de véhiculer des idées ou des ordres. Il permet ainsi aux hommes de partager des pensées différentes ou d’engager des actions communes. Il est donc un facteur essentiel dans la formation et la pérennité des groupes, permettant la transmission des savoirs […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 276 : Course contre le Temps

276 - Course contre le temps 2

La passion amoureuse est parfois si dévorante dans le cœur d’un être qu’elle peut ne jamais s’éteindre quoique la personne, à l’origine de cette dévotion, soit irrémédiablement absente. Transformée peu à peu en une chimère bienveillante, ancrée à tout instant dans sa vie, elle agrémente son quotidien d’images et d’espérances — les premières illusoires, les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 274 : Rêver de te revoir !

274 - Rêver de te revoir

Résumé du film « Le fantôme de Sarah Williams » : Au début des années 1970, Fielding Pierce, étudiant pragmatique et ambitieux, rêve de faire une carrière politique au Capitole. Il fait alors la connaissance de Sarah Williams, une jeune femme idéaliste et déterminée qui milite activement dans des associations humanitaires. Bien que portés par […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 247 : Quand…

Quand 3

Porter un regard en arrière sur ce que sont nos vies, pourrait laisser croire qu’il s’avère impossible d’oublier ces proches qui furent les protagonistes de tant d’actions menées, de tant de sentiments ressentis, enfin, de tant d’épreuves endurées… En effet, il y a en chaque homme tant de singularité que l’esprit ne peut concevoir qu’une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 228 : Puissance des mots

P 228 - Puissance des mots

Qu’il s’agisse d’une personne qui nous est chère, absente ou disparue, lointaine ou décédée — tout autant que sa silhouette gravée dans notre mémoire qui ne cesse de nous suivre à la trace, incorrigible fantôme bien décidé à nous hanter journellement dans nos moindres faits et gestes, du lever au coucher — il y a […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 215 : Ainsi sombrent les amours

P 215 - Ainsi meurent nos amours

Au milieu des gens agglutinés sur le quai, aux têtes toutes levées en direction du pont du navire où s’alignaient les voyageurs, les passerelles ôtées, les amarres larguées, le paquebot tracté par deux remorqueurs, dieu qu’il se sentait petit et désespéré face à ce mastodonte qui s’apprêtait à gagner la haute mer ! Car il y […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 198 : Dis, quand te reverrai-je ?

Homme face à la mer

Dans nos sociétés frappées de plein fouet par le chômage, l’emploi est si rare qu’il faut parfois aller le chercher là où il se trouve, très loin, obligeant les postulants à rompre avec leurs attaches amoureuses quand bien même leurs sentiments sont forts et nourriciers. Dès lors, c’est à eux seuls qu’il revient de réfuter […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 181 : Recherche désespérément !

181 - Recherche désespérément 1

Depuis l’avènement des réseaux sociaux, des médias et de la téléphonie mobile, nous ne cessons plus de communiquer en permanence. Hélas, si ces supports ont permis de développer considérablement le sentiment de proximité entre les personnes, ils ont tué, en contrepartie, l’intimité entre les êtres. En effet, enfermés dans nos bulles virtuelles, emprisonnés dans un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 160 : Tu verras, ça ira ! Tout s’effilochera…

Mélancolie

Si le Temps, en tant qu’évanescent présent, est cette durée où la jouissance de l’instant, dans la solitude ou le partage, permet à l’esprit comme au corps de vivre d’inoubliables moments — surtout quand la connivence avec l’objet ou l’être posé face à soi s’avère magique — il est aussi, en tant qu’agent corrosif, ce […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 129 : Envoûtante Arlésienne

L'arlésienne

Bien des femmes « jouent l’arlésienne » dans le cœur des hommes… Elles hantent leur esprit, ils en parlent beaucoup, ils les attendent constamment mais elles ne viennent jamais. En fait, on doit l’expression à Alphonse Daudet (1840/1897) qui fait apparaître ce personnage dans une des histoires de son recueil : « Les lettres de mon moulin », publié en […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 120 : Grand vide

Munch-mélancolie 1891

Qui, mieux que le peintre Edvard Munch (1863/1944), sut rendre compte de cette angoisse qui nous assaille tous à des moments-clés de l’existence, voire à tout instant du quotidien ? Personne ! Son célèbre tableau « Le cri » exprime en effet cette poignante émotion d’une façon si saisissante que son personnage central est presque devenu l’allégorie du désespoir […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 117 : Ravages du Temps…

Le temps qui passe

Si le Temps est ce cadre incontournable qui nous permet de mener à bien les actions nécessaires à notre épanouissement, il est aussi cet impassible devenir qui nous permet de voir notre corps croître et décliner. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le Temps est donc tout à la fois l’expression de notre puissance puisque […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 103 : Enfance assassinée

Jeunesse assassinée

Comment accepter l’inacceptable ? Comment supporter l’insupportable ? Comment, à l’annonce d’un tel drame, gérer « l’après » quand il vous ampute brutalement d’un être qui perpétuait votre chair, d’un être qui donnait sens à votre vie, d’un être qui détenait entre ses mains tant de promesses d’avenir ? Face à de telles horreurs et absurdités, douleurs et désir de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 101 : Passante endeuillée.

Passante endeuillée

Il y a plus de quarante ans maintenant, je m’étais assis sur un banc, boulevard Edgar Quinet, à Paris, tout près du cimetière Montparnasse quand j’ai soudain aperçu une jeune femme, tout de noir vêtue, en larmes, se diriger vers l’entrée de la nécropole. Elle s’avançait vers moi, sans prêter attention à quiconque, accablée par […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 76 : A ma Reine

La Reine Margot

Il existe de si folles amours que la raison peut parfois se révéler totalement impuissante à en expliquer les causes comme à tenter d’en contrôler les effets. Passions dévorantes et inextinguibles, elles attisent chez ceux qui les vivent un feu intérieur qui les consume chaque jour, les amenant à penser, dire ou faire des choses […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 65 : Adieux

Adieux

Qu’il s’agisse d’une rupture amoureuse ou d’un décès, la séparation d’avec un être cher nous plonge dans un état de sidération profond. Sous le choc, il nous faut brutalement faire le deuil de celui ou de celle qui contribuait à notre bonheur en donnant journellement du sens à nos mots et à nos actions et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 64 : Dans l’attente de nous

Solitude

L’attente est un état de conscience déterminé par une projection qui fixe un but à atteindre dans un avenir plus ou moins proche et par une adaptation du corps et de l’esprit qui mettent en œuvre les actions nécessaires à sa réalisation, tout en anticipant les conséquences que cette dernière impliquerait. L’attente s’insère donc entre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 51 : Ô vent honni !

O vent honni !

Il y a des jours où doutes, souffrances et désarrois gangrènent tellement la conscience que le corps, privé d’un souffle pour l’impulser ou d’une main pour le rassurer, s’enfonce dans une délétère langueur qui l’abat insidieusement. Prostré, replié sur lui-même, privé d’allant et de désirs, l’idée même de devoir agir l’épuise d’avance. Détaché, délabré, indifférent […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 39 : A nos différences.

A nos différences

À l’opposé du principe d’égalité qui conduit à formater les hommes et à occulter leur singularité, prôner le respect de la différence invite à mettre en avant l’individualité de chacun, son inaliénable identité, bref, son irréductible spécificité. Ce parti pris accepté, reste à favoriser l’expression de chacun, à travers la découverte des corps et des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 36 : Mouvements et sortilège

Femme masquée

Les chemins que l’existence nous amène à prendre, ne sont jamais aussi sûrs et rectilignes que nous le souhaiterions. Il nous faut donc suivre ses tortueux méandres d’approche et d’éloignement, de séparations et de retrouvailles, tout en gardant une seule ligne de conduite : ne rien perdre et profiter de tout. S’enrichir du passé, se […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 213 : La mer et la mourante

Dans la chambre impersonnelle de l’hôpital où elle séjournait depuis des semaines, avec, comme seul horizon, des murs écrus et […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 177 : Elle se donne à la mer

Elle avait attendu la nuit pour prendre le chemin longeant les Calanques et surplombant d’une centaine de mètres la mer, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 124 : Voir la mer

Perdus dans la frénétique agitation des cités, las du regard jugeant des foules comme de la bêtise sans fond de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 58 : Le phare de Phédra.

Le phare est un édifice mythique qui hante l’inconscient collectif. Impressionnante bâtisse érigée vers le ciel, aussi droit qu’un phallus, […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 23 : Notre île bleue

Touchants amants désireux de fuir un quotidien qui les étouffe, ils ne cessent de vouloir embarquer sur le premier navire venu, à destination d’une […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 362 : Peyo

UN NOUVEAU POÈME DIMANCHE 23 DÉCEMBRE 2018 DANS LA MATINÉE Peyo avec son dresseur, Hassen Bouchakour

Philippe Parrot : Poème contemporain 361 : Du temps qui reste…

MON PROCHAIN POÈME 16 DÉCEMBRE 2018 DANS LA MATINÉE Photo trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : Kellepics ) « Avec […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 360 : Dis, c’est quoi la mer ?

À l’origine du Vivant sur la Terre, les hommes doivent donc à la mer leur existence en tant qu’espèce. Mais, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 359 : Le p’tit vieux

Pas lents, dos voûté, canne en main, il se rend chaque matin, d’une démarche hésitante, en centre ville pour faire […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 358 : Cirque d’Au-Delà

Un peu à la manière du film « Freaks », sorti en 1932, qui plonge le spectateur au cœur de la tournée […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 357 : Balbar

Nino n’est personne sinon qu’un citadin à la dérive qui se cherche, en vain, depuis des décennies… Un jour, manipulé […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus