Archives des tags : marche

Philippe Parrot : Poème contemporain 178 : Partir pour revenir

178 - Partir pour revenir

À dormir désormais à la belle étoile, là où ses pas l’avaient guidé durant le jour et là où la fatigue l’invitait soudain à faire une halte, il avait appris à supporter la dureté de cette vie d’errance où, sac au dos, il ne cessait jamais de marcher, infatigable, poursuivant par tout temps : sous les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 116 : Le vieil homme et la feuille morte

Feuille morte

Un vieil homme, las et désabusé, marche le long d’un chemin. C’est l’automne et le soleil se couche à l’horizon quand il aperçoit dans la lumière rasante du soir l’impressionnante frondaison d’un chêne qui se dresse, seul, sur le bas-côté. Lentement, il s’en approche lorsqu’une bourrasque lui cingle le visage. Une feuille se détache d’une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 332 : Bois Belleau

Il y a maintenant tout juste cent ans, à quelques mois de la fin de la Première Guerre Mondiale, avaient […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 99 : Mères de soldats.

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 92 : Le déserteur.

Lui fuit la guerre et ses combats ; elle fuit la guerre et ses horreurs. Lui n’en peut plus de tuer […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 388 : Embrouillamini

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 23 JUIN 2019 DANS LA MATINÉE Comme j’aime à le faire, une nouvelle fois l’envie m’a […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 387 : Deux araignées

Sœurs jumelles, elles ne s’étaient jamais séparées, ne concevant pas un seul instant de faire quoi que ce soit sans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 386 : Viens en moi !

Je t’attends sous le drap, nue. Glisse-toi dans la soie et pose tes mâles mains sur ma peau ! Voyageuses, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 385 : Rap d’enragé

Comme le SMS l’indiquait, Marmoud devait rejoindre l’arrière-salle du café « Au croissant chaud », en plein cœur de Barbés. Parti du […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 384 : Coup de foudre

Venue de New-York pour conclure une affaire, Ruth avait prévu de ne rester à Paris que le temps de la […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 383 : L’ultime pont

Zone tampon entre deux aires que la Nature a séparées par une rivière, un fleuve ou un bras de mer, […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus