Archives des tags : muse

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

348 - Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », en « tude » et  en « ir » sans savoir de prime abord où une telle lubie pourrait bien me mener. Mais quand, faute de ne plus trouver de mots en « ine », le prénom de Yasmine surgit dans […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 314 : Dame croisée

Dans une rue déserte aux façades austères, une jeune femme vêtue d’habits flashy, jaune et orange, marchent à pas lents vers le port où un navire l’attend. Si elle semble taciturne, enfermée dans ses pensées, c’est sans doute qu’à quelques mètres d’elle, en retrait, un homme l’observe s’éloigner, amer lui aussi de savoir qu’ils ne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 308 : Vibrer avec les mots

308 - Vibrer avec les mots

Une fois encore, un exercice de style : faire que le mot qui achève un vers soit aussi le mot qui commence le suivant ! Histoire de donner un rythme plus chaloupé au poème, une allure plus chantante aux images coincées dans ce formel carcan… Si un tel parti pris paraît de prime abord freiner l’imagination puisqu’il […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 290 : Rencontre du troisième type

290 - Rencontre du troisème type

Au cours de l’existence — souvent sans que l’on s’y attende le moins du monde : au détour d’une rue, au bureau, à l’usine, chez des amis, voire sur les réseaux sociaux — l’on fait la connaissance d’une personne qui va changer non seulement notre vie mais aussi la conscience que l’on en a… En effet, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 286 : Rêve de vieux fou

286 - Rêve de vieux fou

Où l’imagination, sans frein ni limites, veut-elle parfois nous entraîner ? Où les associations d’idées, absurdes et incontrôlables, veulent-elles par hasard nous mener ? Où les mots, enfilés comme des perles les unes après les autres, veulent-ils à l’occasion nous conduire ? Inutile de chercher ! Notre raison s’épuiserait en vain à suggérer des réponses « sensées » à […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 282 : Vénus au miroir

282 - Vénus au miroir 2

Si cette sculpturale jeune femme n’émerge pas d’une conque — à l’image du tableau de Botticelli « Naissance de Vénus » — il n’en est pas moins vrai qu’elle semble surgir de la pénombre d’une alcôve, fière de dévoiler sa gracieuse et intemporelle beauté. Impassible et lointaine, elle apparaît dans une sorte de garde-à-vous glaçant, comme si elle […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 253 : Quelle échappée derrière l’horizon ?

253 - Démentes échappées

Cette silhouette longiligne qui fait face à un coucher de soleil dont les derniers rayons rougeoient l’horizon d’un ciel immense et sombre, ne serait-elle pas l’incarnation d’une juvénile déesse ? D’ailleurs, une brise légère, souffle d’un dieu trop épris, ne soulève-t-elle pas élégamment sa courte jupe ? Seule, mais à sa manière altière de se tenir, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 245 : Vous, ma folie douce…

245 - Vous, ma folie douce

Dans son livre « Histoire de la folie à l’âge classique », Michel Foucault analyse la fonction du « Fou » dans notre monde occidental. Il montre ainsi qu’après avoir été respecté et parfaitement intégré dans la société sous prétexte qu’il était le seul détenteur d’une vérité que l’homme sensé ne pouvait entrevoir — au Moyen-Âge parfois nommé, à […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 201 : La Dame-Aux-Yeux-Noirs

La Dame aux yeux noirs

Visage allongé et légèrement incliné, teint abricot, sourcils arqués, yeux en amande, noirs et profonds, nez long et fin, bouche pincée et colorée, on reconnaît d’emblée dans ce « Nu assis à la chemise » (1917) la patte du peintre Amedeo Modigliani (1884/1920). Assise sur une chaise, cachant son corps nu sous une chemise qu’elle retient en […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 176 : Partager le monde

Gabriella Giandelli pour le monde.fr

Il y a tant de folies, d’aveuglements et d’illusions dans la passion amoureuse que le cœur peut parfois ne pas s’empêcher de refaire le monde dans le sens qu’il souhaite, malgré la dureté de la réalité, l’évidence des situations, l’irréversibilité des choses. Et quand bien même les arguties de la raison lui démontrent de manière […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 175 : Il y a dans ma geôle

Prison

À l’aube de la vieillesse, quand l’homme doit composer avec les premiers signes du déclin de son corps, le sentiment de l’urgence et de la nécessité d’aller jusqu’au bout de soi avant qu’il ne soit trop tard, s’empare de lui. Dès lors, le voilà qui s’engage dans une sorte de course contre la montre afin […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 165 : Décrocheur d’étoiles !

Décrocheur d'étoiles...

Il y avait au 19ème siècle l’allumeur de réverbères qui quadrillait chaque soir son quartier pour éclairer trottoirs, rues et avenues. Muni d’une perche, il marchait d’un bon pas, poussé par les impératifs de sa tournée, s’arrêtant à chaque lampadaire pour ouvrir l’arrivée du gaz et enflammer le bec de la lanterne. À l’instar de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 150 : Oniriques errances en Pays Imaginaire

Naissance de Vénus - Botticelli

Initialement, il s’agissait dans mon esprit d’écrire une « histoire un peu longue » pour marquer la présentation de mon 150ème poème. Rien de plus ! Dès lors, à la fin de la première strophe, je n’imaginais pas un seul instant m’embarquer dans une aventure aussi bizarre qui m’accaparerait le cœur et l’esprit pendant neuf jours, allant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 147 : Torturant démon

Possession

Gérer le quotidien pour un artiste — comme pour toute autre personne d’ailleurs — c’est composer avec les tourments qui l’assaillent comme avec les devoirs qui l’obligent afin d’agir au mieux. Confronté journellement à ces difficultés, si différentes dans leur nature, il lui faut donc faire des choix. Mais, contrairement aux gens plus raisonnables, ses décisions […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 134 : A la poursuite d’une ombre.

A la poursuite d'une ombre

Socrate (470-399 av. J.-C.) avait son « daïmôn », cette voix intérieure qui l’enjoignait de s’engager dans telle direction plutôt que dans telle autre, alors que son esprit l’en dissuadait de prime abord. Démoniaque ou non, divine ou non, cette voix le hantait, en permanence tapie au tréfonds de sa conscience, attendant à chaque fois son heure pour […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 128 : Ô femme inspirante…

Vestale  2

Quelle femme est-ce donc ? Vêtue d’une robe composée d’étoffes drapées sur le corps, elle ressemble à s’y méprendre à une déesse ou à une vestale, sortie tout droit de l’Antiquité. Suprêmement élégante dans cette toge qu’on imagine nullement cousue, tenant par le simple agencement de tissus enroulés ou noués, cette apparition s’impose comme l’archétype de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 119 : Esprit hanté

Duvaucey - Ingres

Nathan regardait son modèle à travers l’objectif de son appareil. Sidéré par sa beauté ! Cette touriste étrangère qu’il avait rencontrée quelques jours plus tôt baguenaudant sur les boulevards parisiens, svelte et gracieuse dans le tailleur strict qu’elle portait, était à cette heure devant lui, nue dans son studio, assise à même le sol, ses jambes […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°12 : Le vieil homme sur le lac.

Barque sur un lac

C’était l’été. La barque tanguait légèrement, ballottée par les vaguelettes qui frisaient la surface du lac, en cette fin de journée où une légère brise s’était levée. Elle à l’avant, lui à l’arrière, ils s’étaient assis l’un en face de l’autre mais à distance, séparés par les rames déposées à leurs pieds. Et dans le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 72 : Céleste évasion

Marc Chagall

Bien qu’il ait été marqué par le fauvisme où prédominent les couleurs franches et lumineuses et le cubisme qui prône la déconstruction des objets et de l’espace, Marc Chagall (1887/1985) n’appartient en réalité à aucune école. À une époque où la peinture s’orientait vers une certaine forme d’intellectualisation qui réduisait le sentiment à un froid […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 60 : Vis ta vie, sans ça crie !

Charis Wilson, muse de Weston

Affirmer qu’un artiste « a » une muse est une ineptie. En effet, il ne peut prétendre en avoir une pour la bonne et simple raison que c’est elle qui « l’a », possédé qu’il est par ses grâces ! Pour des motifs qui ne s’expliquent pas, il ne la choisit pas. C’est elle qui s’impose à lui avec […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 57 : Ardentes amours fauves !

femme lionne

Comment expliquer que certains êtres absents puissent néanmoins s’incarner dans nos esprits et nos cœurs en une impalpable présence, ô combien nourricière, qui, nous le savons, nous habitera jusqu’à notre dernier souffle ? Parce qu’ils sont, tout simplement, tout naturellement, exceptionnels par leur beauté, leur intelligence ou leur sensibilité, quelques rares élus jouissant même du privilège […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 50 : Reflets et enchantements.

Reflets et enchantements

De toute évidence, la jeune femme qui a pris en photo cette « Traction » ne s’attendait pas à un tel résultat. En effet, loin d’immortaliser uniquement une voiture, sans qu’elle s’en rendit compte, j’imagine que la baie vitrée derrière laquelle le véhicule était exposé fit office de glace, insérant dans le cliché le reflet de sa […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°4 : Des charmes d’une muse.

Histoire courte 4 : Des charmes d'une muse

Plus qu’un modèle qui charme l’œil et guide la main, la muse enflamme le cœur et inspire l’esprit.  Qu’il est donc comblé l’homme qui l’a trouvée ! Dans sa fascination sans bornes, elle sait prendre de lui autant qu’il puise en elle, leurs deux âmes embrasées mises à nu. Ainsi marchent-ils ensemble sur des chemins de vie, distincts et parallèles, qui mènent […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 7 : Bulle magique.

Bulle

Ce poème présente la particularité de s’inscrire très exactement à l’intérieur d’un cercle, enfermant les mots dans une sorte de bulle magique, tout à la fois protectrice et enveloppante. Ainsi, dans cet espace clos et rassurant, aux rondeurs aussi maternantes qu’un ventre de femme, ne peut-on que s’y sentir bien. À vous de ressentir peut-être […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 216 : Ainsi séparent les différences

Ce texte témoigne de la curieuse et incompréhensible envie, apparue il y a quelques jours, d’écrire une nouvelle version de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 39 : A nos différences.

À l’opposé du principe d’égalité qui conduit à formater les hommes et à occulter leur singularité, prôner le respect de […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 353 : S’aimer

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 21 OCTOBRE 2018 DANS LA MATINÉE De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 351 : Idées noires

Pour peu qu’une peine de cœur nous abatte ou qu’une douleur au corps nous épuise, il y a toujours dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 350 : Faim des mots

Défait par les angoisses que génère son mode de vie ; tourmenté par la quête d’un sens à sa vie qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 349 : L’hétaïre

Le corbillard roulait à faible allure pour permettre à chacun de se recueillir quelques instants au passage de celle qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus