Archives des tags : passé

Philippe Parrot : Poème contemporain 359 : Le p’tit vieux

359 - le p'tit vieux

Pas lents, dos voûté, canne en main, il se rend chaque matin, d’une démarche hésitante, en centre ville pour faire les quelques achats qui lui seront nécessaires pour la journée. Veuf, dans le petit appartement qu’il occupe depuis cinq ans, en compagnie d’un chat roux, il a cessé de faire le ménage, laissant la poussière […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 347 : Le tiroir du secrétaire

347 - Le tiroir du secrétaire 2

Cela avait été, jadis, le vœu de sa grand-mère sur son lit de mort. Que les objets contenus dans son secrétaire Louis XVI soient transmis à sa petite-fille le jour de sa majorité, sa mère lui remettant la clef de l’abattant qu’elle-même, pour d’obscures raisons, n’avait jamais voulu ouvrir… Une aussi grande réserve avait toujours […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 318 : Cher Présent

318 - Cher Présent

Si la perception du Devenir s’ordonne dans notre esprit selon une frise chronologique qui va du Passé vers l’Avenir en passant par le Présent, il n’en demeure pas moins que la seule réalité du Temps que nous expérimentons, c’est le Présent. Cependant, tout charnellement ancrés que nous soyons dans ce moment qui disparaît à peine […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 316 : Femme dans un miroir

316 - Femme dans un miroir 2

Seule, face à la glace, Marthe s’abandonne dans une pose languide. Le regard vague, ses cheveux noués de côté et son beau visage incliné — tout à ses souvenirs et aux émois qu’ils suscitent dans sa chair — elle cache son ventre dans les plis de leur drap, gagnée par une pudeur soudaine. Tant ses […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 314 : Dame croisée

Dans une rue déserte aux façades austères, une jeune femme vêtue d’habits flashy, jaune et orange, marchent à pas lents vers le port où un navire l’attend. Si elle semble taciturne, enfermée dans ses pensées, c’est sans doute qu’à quelques mètres d’elle, en retrait, un homme l’observe s’éloigner, amer lui aussi de savoir qu’ils ne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 288 : De l’autre côté…

288 - De l'autre côté

De l’autre côté de l’horizon, il y aura toujours maints continents où vivent des êtres que nous ne connaîtrons jamais… De l’autre côté des frontières, il y aura toujours maints pays où séjournent des étrangers que nous ne connaîtrons jamais… De l’autre coté de la ville, il y aura toujours maintes campagnes où travaillent des […]

Lire la suite... 2 Commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 276 : Course contre le Temps

276 - Course contre le temps 2

La passion amoureuse est parfois si dévorante dans le cœur d’un être qu’elle peut ne jamais s’éteindre quoique la personne, à l’origine de cette dévotion, soit irrémédiablement absente. Transformée peu à peu en une chimère bienveillante, ancrée à tout instant dans sa vie, elle agrémente son quotidien d’images et d’espérances — les premières illusoires, les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 260 : Sale temps

260 - Sale temps

S’il est, dans l’enfance et la force de l’âge, ce cadre incontournable qui permet à chacun de vivre des expériences multiples et variées, sources d’épanouissement et d’enrichissement, il est aussi, à l’aube de la vieillesse, ce destructeur flux qui érode avec une force et une patience confondantes nos corps et nos esprits… Sur le tard, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 182 : Oubliez-moi !

182 - Oubliez-moi 2

La mémoire, en stockant des informations sous forme de souvenirs, liées à nos vécus et à nos apprentissages d’autrefois, est une faculté psychique qui permet simultanément d’asseoir l’image que nous nous faisons de nous-même et de mieux nous adapter au présent. Toutefois, compte tenu de la masse de données emmagasinées au cours de l’existence, afin […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 97 : Remember me !

Edith Piaf

Édith Piaf est née le 19 décembre 1915 à Paris. Son père, Louis Alphonse Gassion, est artiste de cirque et Annetta Maillard, sa mère, chanteuse de rue. Après l’avoir confiée à l’âge de 18 mois à sa grand-mère paternelle, son père la reprend en 1922 pour lui faire partager sa vie de saltimbanque. En 1930, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 84 : Aires magiques de l’enfance

Place des Etats Unis 1

Ville natale du fabuliste Jean de la Fontaine (1621/1695), Château-Thierry est une commune d’environ 15 000 habitants, située au sud de l’Aisne le long de la vallée de la Marne, rattachée à la Picardie quoique très liée à la Champagne par ses coteaux, ses vignes et son histoire. L’origine du nom de la ville remonterait […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 46 : Quai de gare

Amoureux sur un quai de gare

Une gare n’est rien d’autre qu’une immense « Salle des Pas Perdus » où des centaines de voyageurs transitent quotidiennement par obligation comme par plaisir. À cette occasion, chacun perçoit cet espace impersonnel comme une invisible frontière qui sépare deux territoires : celui où l’on n’est déjà plus là et celui vers lequel on se rend. No […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 12 : Leurs yeux dans mon miroir

Regards

Un homme une femme et un miroir ! Qui sont-ils ? Peu importe puisqu’ils nous sont si proches. Beaux, jeunes et côte à côte, leur tempe et leur main se touchent. Presque ! Lointains et impassibles, ils ne livrent aucun sentiment et fixent un même horizon. Lequel ? Malgré la froideur de leur regard, on […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 99 : Mères de soldats.

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 47 : Sniper

Alors qu’à cette heure, à des milliers de kilomètres de l’Europe, soldats et miliciens s’entre-tuent avec acharnement, les uns pour […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 371 : Trace s’efface

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 FÉVRIER 2019 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 370 : Pensées en vrille

Il arrive parfois que l’on ait brusquement envie de lâcher prise et de n’en faire qu’à sa tête, sans se […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 369 : Trop les boules…

À devoir faire face à nos obligations et soucis quotidiens, nous occultons l’essentiel. Quel que soit notre âge : jeune, adulte ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 368 : Guerres de religion

Dans bien des religions, sous couvert de Livres « Sacrés » censés transcrire les paroles d’un dieu omniscient et omnipotent, les Fidèles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 367 : Pensées ou jouissances ?

Aujourd’hui que la toute-puissante Raison, par le biais de la Technique et, plus récemment encore, de l’Intelligence Artificielle, s’immisce dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 366 : Trahison de printemps

Elle était l’unique fleur alentour et nulle vie, autre que la sienne, n’existait en ces lieux. Haut perchée sur sa […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus