Archives des tags : passion

Philippe Parrot : Poème n°336 : Baisers volés en gare

336 - Baisers volés en gare

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 JUIN 2018 A 11 HEURES Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( auteur : Babienochka )

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°329 : Braises ou cendres.

329 - Braises ou cendres

Gilles arpentait la Place Clichy, à Pigalle, lorsqu’un rabatteur l’avait accosté pour l’inviter à découvrir une boite de strip-tease. Légèrement éméché, il s’était laissé convaincre de le suivre et, quelques minutes plus tard, voilà qu’il s’était retrouvé dans une salle où s’effeuillaient d’étranges et ravageuses beautés ! Après son spectacle — durant lequel elle n’avait […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°316 : Femme dans un miroir

316 - Femme dans un miroir 2

Seule, face à la glace, Marthe s’abandonne dans une pose languide. Le regard vague, ses cheveux noués de côté et son beau visage incliné — tout à ses souvenirs et aux émois qu’ils suscitent dans sa chair — elle cache son ventre dans les plis de leur drap, gagnée par une pudeur soudaine. Tant ses […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°314 : Dame croisée

Dans une rue déserte aux façades austères, une jeune femme vêtue d’habits flashy, jaune et orange, marchent à pas lents vers le port où un navire l’attend. Si elle semble taciturne, enfermée dans ses pensées, c’est sans doute qu’à quelques mètres d’elle, en retrait, un homme l’observe s’éloigner, amer lui aussi de savoir qu’ils ne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°289 : Ondoyante rousse chevelure

289 - Ondoyante chevelure

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Malgré l’unanime réprobation de leurs proches, ils avaient décidé de s’installer, là, dans ce trou perdu adossé à une colline qui faisait face à la mer. Situé à l’extrémité de l’île, loin des circuits touristiques, bâti sur les flancs […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°288 : De l’autre côté…

288 - De l'autre côté

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. De l’autre côté de l’horizon, il y aura toujours maints continents où vivent des êtres que nous ne connaîtrons jamais… De l’autre côté des frontières, il y aura toujours maints pays où séjournent des étrangers que nous ne connaîtrons […]

Lire la suite... 2 Commentaires

Philippe Parrot : Poème n°276 : Course contre le Temps

276 - Course contre le temps 2

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. La passion amoureuse est parfois si dévorante dans le cœur d’un être qu’elle peut ne jamais s’éteindre quoique la personne, à l’origine de cette dévotion, soit irrémédiablement absente. Transformée peu à peu en une chimère bienveillante, ancrée à tout […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°274 : Rêver de te revoir !

274 - Rêver de te revoir

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Résumé du film « Le fantôme de Sarah Williams » : Au début des années 1970, Fielding Pierce, étudiant pragmatique et ambitieux, rêve de faire une carrière politique au Capitole. Il fait alors la connaissance de Sarah Williams, une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°269 : Jouissez sans entraves !

268 - Profite !

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Nos existences sont si fragiles qu’il faut savoir profiter pleinement des rares moments de liesse ou d’abandons que nous offre parfois le hasard, à l’occasion d’inattendues rencontres. En effet, pris dans un maillage d’innombrables tâches et obligations — […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°267 : Dis, c’est quoi l’éternité ?

267 - Dis, c'est quoi l'éternité

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À l’opposé des religions qui considèrent l’éternité comme un état dépourvu de commencement et de fin — de par son immobilité, sa permanence et son intemporalité radicalement opposé au devenir de l’univers et des hommes — à une époque […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°256 : Effrontée Lolita

256 - Effrontée Lolita

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Provinciale fraîchement débarquée, elle profite de l’été radieux pour visiter Paris durant quelques jours, désireuse de conquérir la ville, sûre de sa beauté solaire. Fantasque et raisonneuse, ingénue et mutine, elle se sent invincible, convaincue d’avoir tous les […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°254 : Harmandiol

254 - A Mandiol 2

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! C’est en quelque sorte son refuge. Un lieu à l’écart de la ville — trop synonyme de stress et d’inquiétudes à ses yeux — où elle aime se retirer régulièrement pour profiter du calme de l’arrière-pays. D’autant que, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°253 : Quelle échappée derrière l’horizon ?

253 - Démentes échappées

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Cette silhouette longiligne qui fait face à un coucher de soleil dont les derniers rayons rougeoient l’horizon d’un ciel immense et sombre, ne serait-elle pas l’incarnation d’une juvénile déesse ? D’ailleurs, une brise légère, souffle d’un dieu trop […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°246 : Un amour d’hiver

246 - Un amour d'hiver

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Durant l’hiver, quand le froid saisit dès le seuil de la maison franchi et que chacun se rétracte au chaud dans sa coquille, hésitant à sortir de crainte d’affronter vent, neige ou pluie, une lancinante mélancolie, née de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°244 : Batailler pour de belles amours

P 244 - Batailler pour l'amour

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Comme le poème précédent « Hélène au carré » (n°243), il s’agit là d’un nouvel exercice de style avec, cette fois, les contraintes liées à la nature même d’un acrostiche. Tenu de composer avec le mot écrit verticalement et de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°242 : Sous ton évanescente emprise

242 - Femme brossant ses cheveux”, par Wladyslaw Slewinski, 1897

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Quand un être disparaît — pour quelque raison que ce soit : décès, séparation, éloignement — ne reste plus à celles et ceux qui le connurent, l’apprécièrent, voire l’aimèrent, qu’à se nourrir des brûlants souvenirs qu’il laisse. Transformé peu […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°241 : T’enlever !

241 - Te garder !

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Patrick avait accompagné Solène à la gare. Svelte et élégante, enveloppée dans un manteau beige ceinturé à la taille qui soulignait davantage encore sa taille de guêpe, elle semblait déjà ailleurs, l’esprit lointain, le cœur désenchanté, à voir […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°228 : Puissance des mots

P 228 - Puissance des mots

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Qu’il s’agisse d’une personne qui nous est chère, absente ou disparue, lointaine ou décédée — tout autant que sa silhouette gravée dans notre mémoire qui ne cesse de nous suivre à la trace, incorrigible fantôme bien décidé à nous […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°225 : L’encordée

Kaléidoscope bichromie

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. De passage dans une ville cosmopolite, connue pour ses nuits de plaisirs, elle déambulait dans les rues pour tuer l’ennui, seule et privée de son mari durant quelques jours. La foule était nombreuse, à cette heure, sur la large […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°216 : Ainsi séparent les différences

P 216 - Ainsi tuent nos différences

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Ce texte témoigne de la curieuse et incompréhensible envie, apparue il y a quelques jours, d’écrire une nouvelle version de mon poème n°39 « À nos différences », désireux d’en reprendre l’exact déroulé des idées mais sous un autre angle. Car rien […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°212 : Inoubliable mâle amour

212 - Inoubliable mâle amour

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. La magie, avec l’écriture, c’est qu’elle permet non seulement de « sortir de son antre » alors qu’on demeure journellement scotché au fauteuil de son bureau mais aussi et surtout de « sortir de soi » alors que l’on se sent chaque […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°208 : Coeur en jachère

208 - Coeur en jachère

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. La mémoire est tout à la fois la gardienne d’une vie et le fondement d’une identité. En figeant nos vécus en images, empilées en strates bigarrées plus ou moins fidèles, plus ou moins embellies, plus ou moins fiables, elle […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°207 : Pèlerinage en bord de mer

Pélerinage en bord de mer

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. L’après-midi était bien avancée et, à l’approche de la fin de l’été, elle voulait absolument profiter de ce jour ensoleillé — sans doute l’un des derniers ! — avant que les premières fraîcheurs d’automne ne fassent leur apparition sur la […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°206 : Pourquoi ?

Pourquoi ?

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À devoir s’ouvrir au monde et aux êtres, pour survivre et s’épanouir, l’homme est confronté journellement à des situations imprévues qui échappent totalement à sa raison. Faute de les comprendre intuitivement, il ne peut dès lors s’empêcher de se […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°201 : La Dame-Aux-Yeux-Noirs

La Dame aux yeux noirs

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Visage allongé et légèrement incliné, teint abricot, sourcils arqués, yeux en amande, noirs et profonds, nez long et fin, bouche pincée et colorée, on reconnaît d’emblée dans ce « Nu assis à la chemise » (1917) la patte du peintre Amedeo […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Tous mes poèmes par ordre chronologique (101 à 200)

Homme seul sur un toit

Vous aimez mes poèmes, partagez cette page ! Vous contribuerez ainsi à leur diffusion. Merci. Le 21 mars dernier, c’était la  Journée Mondiale de la Poésie ! Voilà un bon prétexte pour décider de vous faciliter l’accès à tous mes poèmes, en les rassemblant dans un même article. Vous pourrez ainsi, en fonction de votre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°198 : Dis, quand te reverrai-je ?

Homme face à la mer

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Dans nos sociétés frappées de plein fouet par le chômage, l’emploi est si rare qu’il faut parfois aller le chercher là où il se trouve, très loin, obligeant les postulants à rompre avec leurs attaches amoureuses quand bien même […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°197 : Pour toi, ces roses

197 - Pour toi, ces roses...

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Les rosiers constituent un genre de plantes, dit genre Rosa, appartenant à la famille des Rosacées. Caractérisée par un grand nombre de pétales imbriqués les uns dans les autres, la rose, fleur du rosier, est depuis toujours appréciée pour […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°196 : Suicidaires amours

196 - Suicidaires amours

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Quand la relation amoureuse entre deux êtres s’avère exclusive sous prétexte qu’elle est passionnée, il est évident qu’une conception aussi possessive de l’autre, engendre parfois, à la moindre transgression du pacte, une blessure narcissique si profonde qu’une perception délirante […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°190 : Magique longe…

190 - L'Eternité domptée !

Dans la passion amoureuse, l’aveuglement est si puissant que les amants perçoivent le monde uniquement à travers le prisme de leurs propres sentiments. Il s’ensuit que les autres comme la réalité deviennent de simples cadres, au mieux futiles, au pire contraignants, interférant à leur corps défendant sur le cours de leur histoire. À vivre de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier n°250 : L’envol de l’aigle

L’aigle royal est un rapace de la famille des accipitridés. D’une taille allant de 60 cm à 1 m, d’une […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°238 : Grand-Duc

Toute plaisanterie mise à part, il faut d’abord se défaire de cette idée simpliste suivant laquelle la chouette serait la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°110 : Voyage initiatique

Qui, longeant les quais d’un port de pêche, à l’heure de la criée, quand les poissons fraîchement péchés sont débarqués […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°48 : Merle noir.

Depuis plus d’un an, il avait pris l’habitude d’investir régulièrement le jardinet, trouvant dans le feuillage persistant d’un épineux un […]

Philippe Parrot : Poème n°336 : Baisers volés en gare

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 JUIN 2018 A 11 HEURES Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( auteur : […]

Philippe Parrot : Poème n°335 : La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était […]

Philippe Parrot : Poème n°334 : Sur de célestes crêtes

Bô Lin Doa s’était levé dès l’aube, pressé de quitter la cabane construite de ses mains quelques années plus tôt, […]

Philippe Parrot : Poème n°333 : La banane d’Anne

En matière d’érotisme, dans la communication comme dans l’art, associer banane et gente féminine n’est jamais — et c’est bien […]

Philippe Parrot : Poème n°332 : Bois Belleau

Il y a maintenant tout juste cent ans, à quelques mois de la fin de la Première Guerre Mondiale, avaient […]

Philippe Parrot : Poème n°331 : Homme dans les ténèbres

Retiré dans quelque pièce d’une vaste demeure, assis — pourquoi pas ? — tout contre un bureau, le coude de son […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus