Archives des tags : peur

Philippe Parrot : Poème contemporain 331 : Homme dans les ténèbres

331 - L'homme dans les ténèbres

Retiré dans quelque pièce d’une vaste demeure, assis — pourquoi pas ? — tout contre un bureau, le coude de son bras gauche posé dessus et sa main appuyée contre son front, cet homme, au visage à moitié caché par la pénombre, semble plongé dans un profond abattement. Accablé par le poids de remords ? de regrets ? […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 315 : L’ermite

315 - L'ermite

Sans trop savoir pourquoi, subitement désireux de rendre hommage à la poésie « classique » telle qu’elle fut fixée au XVIIème siècle, je me suis mis en tête, cette semaine, d’écrire un poème sous forme d’alexandrins articulés autour de deux hémistiches, constitués de six syllabes chacun et séparés par une césure. Voilà donc l’édifiante rencontre d’un homme […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 297 : Voyage en train fantôme

297 - Voyage en train fantôme

Le « train fantôme » est une attraction de fête foraine qui vise à provoquer l’effroi tout au long d’un circuit jalonné de scènes d’horreur. En plus des portes d’entrée et de sortie qui sont heurtées de plein fouet pour marquer la brutale séparation du réel avec l’irréel ; en plus d’invraisemblables décors macabres qui semblent […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 293 : Monsieur Lessecret

293 - Monsieur Secret

Tel un passe-muraille, honteux et timoré, il cherche constamment à passer inaperçu, accablé par le poids de sa faute, convaincu qu’il serait par tous condamné si jamais elle était avouée… Tout de noir vêtu pour mieux se fondre dans les ténèbres des nuits qu’il affectionne, il rase les murs, désireux, dans un effort désespéré, de […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 272 : A quand son tour ?

272 - Aux hommes morts

À côtoyer en permanence — à travers l’étalage des guerres et autres drames diffusés dans les médias — l’omniprésence de la Mort, nous pourrions penser au final nous préparer à l’inéluctabilité de la nôtre. À une nuance près cependant ! Atterrés par ces « spectacles », à y songer à ces occasions, nous l’imaginons naïvement, à notre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 232 : Peur de l’Autre-Monde !

232 - Peur de l'autre monde

Faux-cul que nous sommes, nous attribuons souvent le privilège de la sagesse aux personnes d’un âge avancé, sous prétexte qu’elles seules auraient la maturité requise pour émettre des jugements raisonnables. Foutaises ! Derrière la prétendue hauteur de vue des « sages » paroles que les vieux professent, se cache trop souvent cette sacrée dose de fatalisme […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 137 : Balles au Bataclan 13 novembre

Bataclan le 131115 après le drame

Il y a tout juste une semaine maintenant, des terroristes pénétraient à l’intérieur du Bataclan, salle de spectacle parisienne, où se déroulait un concert. Plus de 1 000 personnes se pressaient là — jeunes trentenaires pour la plupart — désireuses de trouver dans un florilège de décibels et de chansons, de guitares et d’émotions de quoi […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 122 : Aylan

Aylan Kurdi 2

Tétanisés par la crise économique, accrochés à nos éternels acquis sociaux, cramponnés à notre si précieux mode de vie consumériste, englués dans nos querelles partisanes dignes de « Clochemerle », oui, voir arriver en masse des migrants fuyant la barbarie au terme d’inhumains périples, nous dérange. Nous pressentons en effet que ce serait sans nul doute renoncer […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 108 : Fatal inceste

Fatal inceste

Tétanisées par la peur et la honte, envahies par un irrépressible sentiment de culpabilité, chez l’enfant, et de déni, chez les proches, rares sont les victimes de crimes incestueux comme les familles de victimes qui osent dénoncer l’agresseur et le traîner devant les Tribunaux. Refusant d’admettre qu’un tel acte puisse être commis au sein même […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 49 : Fatale errance.

Into the wild

La quête d’Absolu apparaît parfois si nécessaire, urgente et impérieuse, au cœur de certains êtres qu’ils n’hésitent pas à rompre avec ce qui constituait jusqu’alors leur univers. Abandonnant du jour au lendemain famille, étude, métier, confort et sécurité, ils font le choix de l’errance, parcourant ces routes qui touchent l’horizon sans jamais l’atteindre, avec l’espoir […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 363 : Accroché à ton sein

Jeune mère depuis peu, Maude allaite son enfant… Cependant, lorsque les grands-parents le gardent et qu’elle part se prélasser avec […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 356 : Envoûtements et anatomie

Quelle que soit la profondeur des liens qui unissent deux êtres — faits le plus souvent d’amour, d’admiration, de respect […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 249 : Mes mains sur tes seins

Ils s’étaient rencontrés quelques heures plus tôt, tout à fait par hasard, dans un restaurant bondé où le patron les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 152 : Au chaud contre son sein

Jeune et pimpante, avec son chignon tout ébouriffé qui lui donnait l’air d’une éternelle adolescente, vêtue d’un jean et d’un […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 376 : Halte en bord de mer de nuit

UN NOUVEAU POÈME DIMANCHE 31 MARS 2019 DANS LA MATINÉE   Un homme et un chien face à la mer, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 375 : Halte en bord de mer de jour

MON PROCHAIN POÈME DEMAIN DIMANCHE 24 MARS 2019 DANS LA MATINÉE Hassen Bouchakour et son cheval Peyo – Photo de […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 374 : Qui et qui

C’est en me remémorant le film de Blake Edwards : « Victor, Victoria » sorti en 1982 que l’idée d’écrire ce texte m’est […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 373 : Etre une comète

Le pouvoir de l’esprit est si fort qu’il suffit bien souvent de fermer les yeux pour qu’aussitôt l’imaginaire nous propulse […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 372 : Sur la piste de danse

Nouvel exercice de style, ce poème est composé de six quatrains en alexandrin, ces vers formés de douze syllabes, scindés […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 371 : Trace s’efface

C’était l’été. Un dimanche d’août ! Gilles et Samantha avaient décidé, la veille, de se lever à l’aube pour aller se […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus