Archives des tags : raison

Philippe Parrot : Poème contemporain 292 : Suis ta route !

292 - Suis ta route !

Du fait de sa jeunesse et du vaste champ des possibles qui s’offrait par conséquent à lui — du moins dans l’Absolu ! — Jacques ne discernait pas encore la voie qui donnerait un sens à sa vie. Trop raisonneur et trop exigeant, en permanence dans la retenue, il ne pouvait s’abandonner aux charmes de l’instant, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 283 : L’homme sans qualités

283 - L'homme sans qualités

À l’image d’Ulrich, personnage-clé du roman « L’homme sans qualités » de Robert Musil, certains individus ne parviennent jamais à trouver un sens à leur vie comme au monde. Non qu’ils soient dépourvus d’esprit ou de sensibilité : bien au contraire, leur raison et leur cœur les mènent ! Non seulement à trop prendre de recul par rapport […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 239 : Coupable et mortelle pensée

239 - Coupable et mortelle pensée

Qu’il s’agisse de réflexions ou d’images, dès lors que les unes comme les autres accaparent journellement l’esprit d’un homme au point qu’elles interfèrent à tout instant sur son existence, il s’ensuit que le bougre, victime d’un tel sortilège, perd rapidement toute autonomie et toute capacité à faire autre chose que ce que pensée et imagination […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 194 : Coeurs à nu…

Jeunesse

À l’heure où le fonctionnement des institutions démocratiques en Occident semble de plus en plus sclérosé, les élites freinant la mise en place des nouvelles modalités d’exercice du pouvoir que permettraient les techniques de communication numérique en terme de réactivité et de représentativité citoyennes… À l’heure où nos vieux systèmes étatiques par nature hiérarchiques et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 161 : Ni la raison, ni l’amour. L’éther !

Ether

Michel Foucault (1926/1984), dans son livre « Histoire de la folie à l’âge classique » soulignait qu’il fallut attendre le 19ème siècle pour que le fou soit systématiquement enfermé en institution, sous prétexte qu’il devenait dérangeant aux yeux d’une bourgeoisie triomphante, trop attachée aux avancées de la raison comme aux principes de la morale. C’est vrai […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 153 : Vertiges de la solitude

Voyageur face à une mer de nuages

Que cherche cet homme confronté à une vertigineuse solitude ? Sans doute à fuir ses semblables et ses démons, désireux de trouver, loin de la civilisation, les réponses aux questions qu’il se pose… Au terme d’une marche périlleuse qui lui montra combien il faut être déterminé pour atteindre un but, le voilà parvenu au milieu des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 115 : Plaisirs de femme

Duvaucey - Ingres

Qu’il s’agisse d’un mari ou d’un amant, nul ne le saura jamais. Qu’importe ! Retranchée dans sa chambre, protégée par les gazes suspendues à son lit à baldaquin, elle se plaît à dormir là, dans son antre, convaincue que personne ne viendra jamais troubler ses désirs et ses rêves. Car, chatte jusqu’au bout des ongles, gracieuse […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 91 : Rédemptrice retraite

Jardin japonais

Le jardin japonais, organisé le plus souvent autour d’un bâtiment — résidence ou temple — depuis lequel il est destiné à être vu, obéit à trois principes : 1/ la reproduction de la nature en miniature afin de rassembler au sein d’un même espace des environnements éloignés dans la réalité (montagnes, lacs, rivières, mer) ; 2/ le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 336 : Baisers volés en gare

Comme chaque matin, leur train de banlieue respectif s’engageait, en même temps, de part et d’autre du quai 13. Aussitôt […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 220 : Retrouvailles

Voilà trois décennies qu’ils correspondaient à l’occasion des vœux du Nouvel An, chacun dans des villes distinctes, lié par des […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 173 : Salle des Pas Perdus

S’asseoir sur un banc, dans la Salle des Pas Perdus d’une gare, c’est comme aller au théâtre, sauf que la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 46 : Quai de gare

Une gare n’est rien d’autre qu’une immense « Salle des Pas Perdus » où des centaines de voyageurs transitent quotidiennement par […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 349 : L’hétaïre

Le corbillard roulait à faible allure pour permettre à chacun de se recueillir quelques instants au passage de celle qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 347 : Le tiroir du secrétaire

Cela avait été, jadis, le vœu de sa grand-mère sur son lit de mort. Que les objets contenus dans son […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 346 : L’étoile et le funambule

Giorgio n’avait jamais eu de cesse, tout au long de sa carrière de funambule, de tendre son filin d’acier toujours […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 345 : La femme au fusain

Avec la fin des vacances, un troisième et dernier exercice de style ! Avant les suivants (ou non) dans les […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 344 : Par pleine lune…

« Par pleine lune, l’empreinte de ton âme dans la nuit de mon cœur se perçoit ». Encore un formel exercice de […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus