Archives des tags : rêve

Philippe Parrot : Poème n°322 : La Dame-au-chat

322 - La Dame-au-chat

Épicurienne dame, elle aime chaque dimanche matin se prélasser longuement au lit… Quand elle ne met pas un deuxième oreiller sur son visage pour mieux s’isoler du monde et s’adonner à la rêverie, elle laisse son chat venir se canicher contre elle, à hauteur de son visage. Et là, à sentir la chaleur de son […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°319 : L’enfant noir

319 - Bakari

Fuyant famines et guerres, ils avaient tous quitté — son père, sa mère, son frère et ses deux sœurs — leur pays d’Afrique, voyageant pendant des semaines pour atteindre la Libye. Là, des passeurs les avaient entassés dans des bateaux de fortune afin de traverser la Méditerranée. Direction : l’Italie, puis la France, leur rêve… Hélas, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°314 : Dame croisée

Dans une rue déserte aux façades austères, une jeune femme vêtue d’habits flashy, jaune et orange, marchent à pas lents vers le port où un navire l’attend. Si elle semble taciturne, enfermée dans ses pensées, c’est sans doute qu’à quelques mètres d’elle, en retrait, un homme l’observe s’éloigner, amer lui aussi de savoir qu’ils ne […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°312 : A chacun son voyage

312 - A chacun son voyage

Prisonnier d’une kyrielle d’obligations et d’habitudes qui rendent l’existence routinière, qui ne cherche pas à fuir la grisaille du quotidien par le biais de voyages ? Belle occasion de rompre avec un destin monotone, « partir » permet de se confronter à de nouvelles personnes, à de nouvelles situations, à de nouvelles façons de vivre et d’éclairer ainsi […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°303 : Ensorcelante chimère

303 - Ensorcelante chimère

À force de vivre en reclus, le rêveur indécrottable finit toujours par accorder plus d’importance aux images qu’aux êtres qui les suscitent dans son esprit. À fuir la réalité au point de frôler parfois le pathos, il est tellement habité par ses visions qu’il en vient à privilégier sur toute autre considération le compagnonnage des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°294 : Ode au soleil

294 - Ode au soleil

  Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Apparu il y a environ 4,5 milliards d’années, le Soleil est composé pour 75% d’hydrogène et pour 25% d’hélium. Situé dans la Voie lactée, de nombreuses planètes — dont la Terre — gravitent autour de lui. Tirant son […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°288 : De l’autre côté…

288 - De l'autre côté

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. De l’autre côté de l’horizon, il y aura toujours maints continents où vivent des êtres que nous ne connaîtrons jamais… De l’autre côté des frontières, il y aura toujours maints pays où séjournent des étrangers que nous ne connaîtrons […]

Lire la suite... 2 Commentaires

Philippe Parrot : Poème n°286 : Rêve de vieux fou

286 - Rêve de vieux fou

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Où l’imagination, sans frein ni limites, veut-elle parfois nous entraîner ? Où les associations d’idées, absurdes et incontrôlables, veulent-elles par hasard nous mener ? Où les mots, enfilés comme des perles les unes après les autres, veulent-ils à l’occasion nous […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°284 : Rêves de jeune fille

284 - Rêves de jeune fille

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. À peine rentrée du collège — avant même que sa mère ne l’invite à goûter puis à faire ses devoirs — voilà qu’elle se débarrasse de son sac et se précipite dans sa chambre pour se jeter sur le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°281 : Âme en voyage

281 - Ame en voyage

 Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci D’ordinaire, la fonction du langage, objectivé à travers des sons ou des signes, est de véhiculer des idées ou des ordres. Il permet ainsi aux hommes de partager des pensées différentes ou d’engager des actions communes. Il est donc […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°274 : Rêver de te revoir !

274 - Rêver de te revoir

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Résumé du film « Le fantôme de Sarah Williams » : Au début des années 1970, Fielding Pierce, étudiant pragmatique et ambitieux, rêve de faire une carrière politique au Capitole. Il fait alors la connaissance de Sarah Williams, une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°258 : Si elle t’était contée…

258 - Si elle t'était contée...

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Si — yeux fermés ! — tu la « vois » néanmoins s’avancer vers toi, aimante et rieuse dans ses tenues soignées, alors qu’elle est ailleurs et avec d’autres ; si — oreilles bouchées ! — tu « entends » pourtant les mots doux qu’elle […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°253 : Quelle échappée derrière l’horizon ?

253 - Démentes échappées

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Cette silhouette longiligne qui fait face à un coucher de soleil dont les derniers rayons rougeoient l’horizon d’un ciel immense et sombre, ne serait-elle pas l’incarnation d’une juvénile déesse ? D’ailleurs, une brise légère, souffle d’un dieu trop […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°248 : Emmenez-nous vers vos ailleurs !

Comète

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Une comète est un corps céleste de taille réduite, en orbite autour d’une étoile, constitué d’un noyau de glace et de poussière. Elle est composée de trois parties : le noyau, la chevelure et la queue, noyau et chevelure […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°242 : Sous ton évanescente emprise

242 - Femme brossant ses cheveux”, par Wladyslaw Slewinski, 1897

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Quand un être disparaît — pour quelque raison que ce soit : décès, séparation, éloignement — ne reste plus à celles et ceux qui le connurent, l’apprécièrent, voire l’aimèrent, qu’à se nourrir des brûlants souvenirs qu’il laisse. Transformé peu […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°239 : Coupable et mortelle pensée

239 - Coupable et mortelle pensée

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! Qu’il s’agisse de réflexions ou d’images, dès lors que les unes comme les autres accaparent journellement l’esprit d’un homme au point qu’elles interfèrent à tout instant sur son existence, il s’ensuit que le bougre, victime d’un tel sortilège, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°234 : Prémices au sommeil

P 234 - Prèmices au sommeil.jpg 2

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci ! S’il y a une heure bizarre dans la journée, c’est bien ce moment magique de l’endormissement, cet état d’entre-deux où l’on n’est plus tout à fait dans la veille mais pas encore dans le sommeil… Transportés dans une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°218 : Le ballon rouge

P 218 - Le ballon rouge

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. « Le Ballon rouge » est un court métrage réalisé par Albert Lamorisse. Sorti en 1956, il reçoit la même année la Palme d’Or au Festival de Cannes. Ce film raconte l’histoire d’un petit garçon qui trouve un ballon rouge accroché […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°217 : L’aigle cerf-volant

217 - Le cerf-volant

Le cerf-volant est un objet plus lourd que l’air et porté par le vent qu’on manœuvre du sol à l’aide de fils. Il est constitué d’une armature rigide sur laquelle est fixée une toile assurant sa portance. L’origine du mot viendrait de « sèrp-volanta », expression qui désigne en Occitan un serpent-volant. Cette appellation s’explique […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°189 : Le zinc

Café de Joinville-le-Pont

À l’heure où chacun d’entre nous s’affiche sur les réseaux sociaux, prêt à se livrer corps et âme, il résulte d’un tel exhibitionnisme qu’à réduire le dialogue à de la communication et l’intimité à du voyeurisme, l’ère numérique a substitué à la perception sensible de l’autre une représentation virtuelle, toute fantasmagorique. Seul bastion à résister […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°181 : Recherche désespérément !

181 - Recherche désespérément 1

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Depuis l’avènement des réseaux sociaux, des médias et de la téléphonie mobile, nous ne cessons plus de communiquer en permanence. Hélas, si ces supports ont permis de développer considérablement le sentiment de proximité entre les personnes, ils ont tué, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°172 : Cher livre

172 - Cher livre

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Qu’il soit posé sur un coin du bureau, sur le rebord d’une table de chevet ou sur le rayonnage d’une bibliothèque, le livre nous accompagne au fil des jours. S’il est ainsi souvent associé à une place spécifique dans […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°169 : Sur les pas d’une femme…

169 - Sur les pas d'une femme

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Être un rêveur invétéré présente au moins un avantage. À privilégier les images plutôt que les personnes qui les inspirent, il s’ensuit qu’à tout instant l’existence lui offre l’occasion de plaisantes échappées. Ainsi, lorsqu’une gracieuse silhouette féminine retient son […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°157 : Saut dans l’inconnu.

Dauphin

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Quitter son univers pour un autre ! S’échapper d’un territoire familier dans lequel il nous faut vivre et, poussé par un irrépressible désir, s’élancer dans un monde différent, aérien et léger, en quête de cet état de grâce qui libère […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°146 : Insomnie

Gitane endormie Douanier Rousseau

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Henri Rousseau, né en 1844 à Laval et mort en 1910 à Paris, est un des représentants majeurs de l’art naïf. Issu d’une famille très modeste, il travaille un temps comme commis d’avocat à Nantes avant de s’engager dans […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°145 : Divagations

Divagations

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Au départ, il s’agissait dans mon esprit de laisser libre cours à mon imagination et d’écrire un texte totalement déstructuré où, d’association d’idées en association d’idées, je ne ferais que juxtaposer des images sans aucun lien entre elles. Une […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°140 : Chimérique ondine

140 - Chimérique ondine 2

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. En fait — à y regarder de plus près ! — nos existences se résument à la réalisation de ces tâches nécessaires au fonctionnement de la famille comme à l’accomplissement de ces devoirs nécessaires à l’organisation de la société. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°132 : Fenêtre sur horizon.

Accoudé à la fenêtre

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Élément déterminant dans l’aménagement d’une pièce puisqu’en fonction de son emplacement dispensateur de lumière, elle conditionne la disposition des meubles comme notre mode de vie, la fenêtre est cette frontière de bois et de verre, fragile et transparente, qui […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°112 : Rêveuse sirène

La petite sirène de Copenhague

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci. Symbole de Copenhague, capitale du Danemark, « La petite sirène » se trouve si près du rivage qu’elle est devenue une des principales attractions touristiques de la ville. Cette statue, commandée en 1909 par Carl Jacobsen, fils du fondateur des brasseries […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème n°102 : Onirique amour

Onirique amour

Vous aimez ce poème, partagez-le ! Vous contribuerez ainsi à la diffusion de mes mots. Merci « Nuit Blanche » est un court-métrage réalisé par le canadien Arev Manoukian. Il raconte l’histoire d’un homme et d’une femme qui, dans le Paris des années 1950, échangent un poignant regard. Ils ne se connaissent pas mais on […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier n°250 : L’envol de l’aigle

L’aigle royal est un rapace de la famille des accipitridés. D’une taille allant de 60 cm à 1 m, d’une […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°238 : Grand-Duc

Toute plaisanterie mise à part, il faut d’abord se défaire de cette idée simpliste suivant laquelle la chouette serait la […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°110 : Voyage initiatique

Qui, longeant les quais d’un port de pêche, à l’heure de la criée, quand les poissons fraîchement péchés sont débarqués […]

Philippe Parrot : Poème d’hier n°48 : Merle noir.

Depuis plus d’un an, il avait pris l’habitude d’investir régulièrement le jardinet, trouvant dans le feuillage persistant d’un épineux un […]

Philippe Parrot : Poème n°336 : Baisers volés en gare

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 JUIN 2018 A 11 HEURES Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( auteur : […]

Philippe Parrot : Poème n°335 : La sirène et les marins

Tapie dans un abysse, confortablement allongée sur un banc de sable, elle devinait qu’à la surface de la mer, c’était […]

Philippe Parrot : Poème n°334 : Sur de célestes crêtes

Bô Lin Doa s’était levé dès l’aube, pressé de quitter la cabane construite de ses mains quelques années plus tôt, […]

Philippe Parrot : Poème n°333 : La banane d’Anne

En matière d’érotisme, dans la communication comme dans l’art, associer banane et gente féminine n’est jamais — et c’est bien […]

Philippe Parrot : Poème n°332 : Bois Belleau

Il y a maintenant tout juste cent ans, à quelques mois de la fin de la Première Guerre Mondiale, avaient […]

Philippe Parrot : Poème n°331 : Homme dans les ténèbres

Retiré dans quelque pièce d’une vaste demeure, assis — pourquoi pas ? — tout contre un bureau, le coude de son […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus