Archives des tags : sexe

Philippe Parrot : Poème contemporain 316 : Femme dans un miroir

316 - Femme dans un miroir 2

Seule, face à la glace, Marthe s’abandonne dans une pose languide. Le regard vague, ses cheveux noués de côté et son beau visage incliné — tout à ses souvenirs et aux émois qu’ils suscitent dans sa chair — elle cache son ventre dans les plis de leur drap, gagnée par une pudeur soudaine. Tant ses […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 295 : Ta chatte

P 295 - La femme au chat - Renoir

Comme chaque dimanche, heureuse de lâcher prise après une harassante semaine de travail, tu t’adonnes à ton passe-temps favori : la sieste ! Nonchalamment étendue sur le lit, nue, profitant des rayons brûlants du soleil, tu t’offres à l’estivale chaleur, ravie de repousser les draps et d’écarter jambes et bras pour sentir les moindres parcelles de ta […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 205 : Doux réveil de femme

205 - Doux réveil de femme

Aux hommes — même aimés ! — elle a toujours préféré sa liberté, gage d’indépendance et d’autonomie. Jeune et belle, radieuse et provocante, elle laisse donc ses amants venir à elle, au gré des hasards de la vie, se liant corps et âme avec eux, le temps d’une passion… Intense et brève, profonde et dévorante, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 155 : The danish girl

The danish girl 4

Réalisé en 2015 par Tom Hooper et sorti en janvier 2016, « The danish girl » s’inspire d’une histoire vraie : le poignant amour de Gerda Wegener (Alicia Vikander) et d’Einar Wegener (Eddie Redmayne), artiste danois qui fut la première personne à subir une chirurgie afin de changer de sexe. Devenue femme en 1930 sous le nom de Lili Elbe, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 146 : Insomnie

Gitane endormie Douanier Rousseau

Henri Rousseau, né en 1844 à Laval et mort en 1910 à Paris, est un des représentants majeurs de l’art naïf. Issu d’une famille très modeste, il travaille un temps comme commis d’avocat à Nantes avant de s’engager dans l’armée. Libéré à la suite du décès de son père en 1868, il monte à Paris. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 127 : Si béantes lèvres

Duvaucey - Ingres

L’œuvre d’Egon Schiele (1890/1918) est empreunte d’un érotisme exacerbé, fasciné qu’il est par le Nu qui trahit sans faux-semblant la précarité de la chair et la force des pulsions. Sur la base de coloris aux tons brun, rouge et noir qui amplifient l’aspect dérangeant de ses personnages, il saisit le corps humain dans un « coup […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 115 : Plaisirs de femme

Duvaucey - Ingres

Qu’il s’agisse d’un mari ou d’un amant, nul ne le saura jamais. Qu’importe ! Retranchée dans sa chambre, protégée par les gazes suspendues à son lit à baldaquin, elle se plaît à dormir là, dans son antre, convaincue que personne ne viendra jamais troubler ses désirs et ses rêves. Car, chatte jusqu’au bout des ongles, gracieuse […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 102 : Onirique amour

Onirique amour

« Nuit Blanche » est un court-métrage réalisé par le canadien Arev Manoukian. Il raconte l’histoire d’un homme et d’une femme qui, dans le Paris des années 1950, échangent un poignant regard. Ils ne se connaissent pas mais on peut pourtant imaginer que cette rencontre bouleversera leur vie. Pour saisir ce coup de foudre magique, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 93 : Premières amours

37°2 le matin

Ils sont jeunes, insouciants et enthousiastes, se sentant dans leur corps comme dans leur tête, bel et bien vivants et pleins de promesses. Au cours d’une promenade improvisée en pleine campagne, ils se livrent l’un à l’autre pour la première fois, faisant brusquement entrer dans leur vie feux, couleurs et absolu. Dès lors, animés par […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 86 : Faite pour aimer !

Duvaucey - Ingres

Certaines femmes ont une vision de l’amour qui, au-delà de nos conceptions et de nos pratiques très stéréotypées en la matière, relève d’une vraie philosophie de la vie, profonde et vécue, exemplaire et appliquée. Un peu à l’image des saints, elles font ce qu’elles disent et disent ce qu’elles font, à tout instant en adéquation […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 85 : Mon ange, si démon !

Mi-ange, mi-démon

Rares sont les femmes qui conjuguent tout à la fois beauté, intelligence, sensibilité et sensualité. Mais, quand se trouvent réunies en une même personne autant de qualités, ceux qui la côtoient ne peuvent que prendre conscience du privilège qu’ils ont de partager avec elle des moments de vie. Car de telles femmes sont vraiment l’incarnation […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 79 : Fol abandon

Fol abandon

Dieu que la posture est aguichante et la silhouette parfaite ! Mais ne nous y trompons pas. Si cette jeune femme a la chance de jouir d’un corps superbe que le photographe sublime avec un art consommé de la mise en scène, il faut à n’en pas douter qu’indépendamment de sa beauté, elle possède aussi un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 74 : L’origine du monde

Chambre verte

Si le corps de la femme est l’objet de tous les désirs par excellence ; si son sexe est bel et bien le passage obligé de l’humanité ; si, à l’exemple de Courbet, on peut effectivement considérer son entrecuisse comme « l’origine du monde », source de convoitise et d’enfantement qui contribuent à notre devenir, il ne faudrait cependant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 60 : Vis ta vie, sans ça crie !

Charis Wilson, muse de Weston

Affirmer qu’un artiste « a » une muse est une ineptie. En effet, il ne peut prétendre en avoir une pour la bonne et simple raison que c’est elle qui « l’a », possédé qu’il est par ses grâces ! Pour des motifs qui ne s’expliquent pas, il ne la choisit pas. C’est elle qui s’impose à lui avec […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 41 : Corps et âme, au diable !

Le Prince des ténèbres

Ah ! Sentir en soi la vie bouillonner, envahi par des désirs, bien ancrés dans le ventre, qui nous submergeraient pour exacerber nos émotions, bien enracinées dans le cœur, quelle indicible ivresse… Oui, laisser aller notre nature profonde, sans limite, sans frein, pour vivre jusqu’au bout nos passions, emporté par d’inextinguibles élans qui nous donneraient […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 32 : La Belle, la Brute et le Sage

32 - La Belle, la Brute et le Sage

Bien qu’il y ait beaucoup d’attractives facettes en chacun d’entre nous, complémentaires ou opposées, morales ou immorales, affichées ou cachées, universelles ou singulières, on peut néanmoins concevoir qu’une femme ne puisse trouver dans un seul être l’ensemble des qualités qu’elle attend d’un homme. Aussi, pour qu’elle jouisse au cours de son existence de la palette […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Nouvelle 1 : Entre deux mondes !

Baiser d'amour en noir et blanc

Sarah, jeune étudiante fraîchement diplômée, quitte Paris en novembre 1975 pour se rendre en République Centrafricaine, alors dirigée par le Président Bokassa. Désireuse de rompre avec une famille jugée trop encombrante, elle a choisi de venir enseigner à Bangui, au titre de la coopération.  A priori, rien là de particulièrement romanesque… Pourtant, en quelques heures et en quelques rencontres, Sarah, si candide à bien des égards, va […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 1 : Amours inavouables

Femme nue

Certaines passions amoureuses sont si tempétueuses qu’elles poussent les amants à transgresser d’un commun accord bien des interdits. Dès lors, à se livrer à des pratiques guère orthodoxes que nos sociétés bien pensantes condamnent, il s’ensuit qu’elles demeurent inavouables, cantonnées le plus souvent dans la sphère privée, derrière les épais rideaux de l’alcôve. À l’image […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 216 : Ainsi séparent les différences

Ce texte témoigne de la curieuse et incompréhensible envie, apparue il y a quelques jours, d’écrire une nouvelle version de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 39 : A nos différences.

À l’opposé du principe d’égalité qui conduit à formater les hommes et à occulter leur singularité, prôner le respect de […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 353 : S’aimer

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 21 OCTOBRE 2018 DANS LA MATINÉE De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 351 : Idées noires

Pour peu qu’une peine de cœur nous abatte ou qu’une douleur au corps nous épuise, il y a toujours dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 350 : Faim des mots

Défait par les angoisses que génère son mode de vie ; tourmenté par la quête d’un sens à sa vie qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 349 : L’hétaïre

Le corbillard roulait à faible allure pour permettre à chacun de se recueillir quelques instants au passage de celle qui […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 348 : Yasmine

Initialement, il y avait l’envie d’écrire un énième exercice de style en jouant sur des rimes en « ine », en « ité », […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus