Archives des tags : soleil

Philippe Parrot : Poème contemporain 375 : Halte en bord de mer de jour

375 - Halte en bord de mer 2

Il y a quelques jours, en allant sur le profil de l’association « Les Sabots du Cœur » créée par Hassen Bouchakour, la photo où il contemple l’océan avec son fidèle compagnon, Peyo, m’a touché. En effet, à rendre régulièrement visite, avec son cheval, à des personnes en Ehpad ou en service de soins palliatifs, l’on peut […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 320 : L’aigle et les amants

320 - L'aigle et les amants

Il y a quelques jours, je découvrais sur Twitter un écrit de Catherine Martinez : « On s’est reconnu ». Touché par l’extrême économie de mots à laquelle elle recourt pour évoquer avec délicatesse le sentiment amoureux, je fus séduit par le style dépouillé et le rythme saccadé, quasi incantatoire, de son écriture qui embarque le lecteur dans un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 294 : Ode au soleil

294 - Ode au soleil

Apparu il y a environ 4,5 milliards d’années, le Soleil est composé pour 75% d’hydrogène et pour 25% d’hélium. Situé dans la Voie lactée, de nombreuses planètes — dont la Terre — gravitent autour de lui. Tirant son énergie des réactions de fusion nucléaire qui transforment, dans son noyau, l’hydrogène en hélium, c’est cette énergie, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 275 : Retour au champ de bataille

275 - Retour au champ de bataille

Une histoire abracadabrantesque, sans queue ni tête, à dormir debout ! Mais, somme toute, rêver, n’est-ce pas déjà dormir debout ? Un jeune soldat, patriote et courageux, mort sur le champ de bataille… Une pie qui lui vole son médaillon au cou, à l’intérieur duquel se trouve la photo celle qu’il aime… Un soleil qui condamne l’oiseau […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 248 : Emmenez-nous vers vos ailleurs !

Comète

Une comète est un corps céleste de taille réduite, en orbite autour d’une étoile, constitué d’un noyau de glace et de poussière. Elle est composée de trois parties : le noyau, la chevelure et la queue, noyau et chevelure formant sa tête. Lorsque son orbite, généralement de forme elliptique, la rapproche de l’astre autour duquel elle […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 135 : Ô temps d’une rose !

Ô temps d'une rose

Si nul n’arrête le cours du Temps qui poursuit ainsi son devenir inexorable, indifférent à notre sort, les hommes y trouvent néanmoins leur place en inscrivant leur destinée dans un cadre éphémère et changeant — le leur ! — nommé « histoire ». Histoire avec un grand H qui retrace l’évolution de leur espèce mais aussi histoire […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 132 : Fenêtre sur horizon.

Accoudé à la fenêtre

Élément déterminant dans l’aménagement d’une pièce puisqu’en fonction de son emplacement dispensateur de lumière, elle conditionne la disposition des meubles comme notre mode de vie, la fenêtre est cette frontière de bois et de verre, fragile et transparente, qui sépare le cocon familial de l’âpre réalité. Ligne de démarcation entre l’univers sécurisant du « chez soi » […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 109 : Rires et bonheur.

Méditerranée

Avec l’été, autochtones et vacanciers investissent le littoral de la Méditerranée pour profiter pleinement de la mer et du soleil. Allongés sur le sable et collés les uns aux autres sur des plages surpeuplées, tels des sardines dans leur boite, ou au contraire, isolés et tranquilles dans quelque calanque atteinte au prix de longues heures […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 46 : Quai de gare

Amoureux sur un quai de gare

Une gare n’est rien d’autre qu’une immense « Salle des Pas Perdus » où des centaines de voyageurs transitent quotidiennement par obligation comme par plaisir. À cette occasion, chacun perçoit cet espace impersonnel comme une invisible frontière qui sépare deux territoires : celui où l’on n’est déjà plus là et celui vers lequel on se rend. No […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 38 : Baignade

38 - Baignade

Cette jeune femme qui joue avec un dauphin, semble ravie. Comme si — à batifoler dans l’eau avec cet animal — elle oubliait un instant, dans l’exaspération de ses émotions, de chercher un fil conducteur à sa vie. Mais à trouver où ? Sur la terre ferme, avec ses vicissitudes et ses tracasseries qui finissent toujours […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 25 : Femme dans un rai.

Femme au soleil - Edward Hopper

Quelques instants auparavant, le soleil conquérait encore le lit où elle reposait, allongée et nue, dans l’abandon du corps et de l’âme, s’offrant sans retenue à l’astre. Chatte, câline et provocante, elle se pâmait d’aise, ravie de ronronner à sa manière, de s’étirer, de se tourner, de s’offrir, bref, de s’exposer avec hardiesse aux rayons […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Nouvelle 1 : Entre deux mondes !

Baiser d'amour en noir et blanc

Sarah, jeune étudiante fraîchement diplômée, quitte Paris en novembre 1975 pour se rendre en République Centrafricaine, alors dirigée par le Président Bokassa. Désireuse de rompre avec une famille jugée trop encombrante, elle a choisi de venir enseigner à Bangui, au titre de la coopération.  A priori, rien là de particulièrement romanesque… Pourtant, en quelques heures et en quelques rencontres, Sarah, si candide à bien des égards, va […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 13 : Rose noire

rose noire

Que nul ne s’y trompe. La Black Baccara n’est pas synonyme de mort, bien au contraire. La rose noire symbolise la vie, la force des sentiments, la fougue de la passion, bref, les élans de l’amour, fou et absolu, qui se vit jusqu’à la mort. Elle exprime, à travers sa troublante couleur, la puissance des émotions que […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 374 : Qui et qui

C’est en me remémorant le film de Blake Edwards : « Victor, Victoria » sorti en 1982 que l’idée d’écrire ce texte m’est […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 329 : Braises ou cendres

Gilles arpentait la Place Clichy, à Pigalle, lorsqu’un rabatteur l’avait accosté pour l’inviter à découvrir une boite de strip-tease. Légèrement […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 212 : Inoubliable mâle amour

La magie, avec l’écriture, c’est qu’elle permet non seulement de « sortir de son antre » alors qu’on demeure journellement scotché […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 11 : Une si belle journée d’été

C’est le temps des vacances, de l’insouciance et des abandons. Seules, nues, main dans la main, pour échapper aux regards […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 384 : Coup de foudre

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 26 MAI 2019 Venue de New-York pour conclure une affaire, Ruth avait prévu de ne rester […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 383 : L’ultime pont

Zone tampon entre deux aires que la Nature a séparées par une rivière, un fleuve ou un bras de mer, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 382 : Métamorphose

Les libellules appartiennent à l’ordre des anisoptères. Ce sont des insectes prédateurs qui se nourrissent d’insectes (mouches, éphémères, etc). Elles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 381 : Le chat, le pissenlit et le merle

C’était il y a peu. Un vent du Nord m’avait arraché d’un pied enraciné dans un lointain coteau. Bien arrimé […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 380 : Un coup dans l’aile

Un catalogue à la Prévert ! Des strophes sans queue ni tête ! Des propos d’alcoolo au dernier degré ! Des absurdités […]

Philippe Parrot : 1 000 000 de lecteurs ! Le seuil est franchi. Merci !

1 000 000 DE LECTEURS ! CETTE FOIS, LE CAP EST BEL ET BIEN PASSÉ. ET GRÂCE À VOUS ! […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus