Archives des tags : tendresse

Philippe Parrot : Poème contemporain 364 : Le butor et la rêveuse

364 - Le butor et la rêveuse

Lascive par nature, libertine par choix, j’aime ces nuits agitées, sans amant dans mon lit, où je compense mes manques par des rêves érotiques diaboliquement obscènes. Un héros dionysiaque, flanqué d’un corps de guerrier et d’une âme de conquérant, soudain surgi de nulle part, voudrait me posséder sans mon consentement… Habitué à ce que toutes […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 278 : Lumineux face-à-face

278 - Lumineux face-à-face

24 décembre 2012… Deux frères, heureux de se retrouver à l’occasion du Réveillon, se rendent chez leur tante pour passer les fêtes en famille. Éloignés l’un de l’autre par des cursus qui les obligent à vivre dans des villes différentes, les possibilités de se revoir sont donc rares. Pourtant, quand l’opportunité se présente, les voilà […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 152 : Au chaud contre son sein

La Maternite de Picasso

Jeune et pimpante, avec son chignon tout ébouriffé qui lui donnait l’air d’une éternelle adolescente, vêtue d’un jean et d’un pull rayé très échancré, elle se promenait en centre ville, poussant devant elle un landau. Décontractée, elle semblait marcher sans but précis, ravie de se laisser porter par la foule nombreuse à cette heure. Soudain, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 141 : Cri dans le silence

Le cri d'Auguste Rodin

Poussés par le courant de nos tumultueuses existences qui génèrent stress et fatigue, peurs et doutes, nous nous débattons chaque jour pour rester la tête hors de l’eau, accomplissant vaille que vaille les tâches qui sont les nôtres, un bras tendu vers le ciel dans l’espoir qu’une main ne le saisisse et, croyons-le, nous sorte […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 82 : Un ange passe

Sourire de l'ange

La statuaire de la cathédrale de Reims, forte de 2 303 sculptures, comprend de nombreux anges qui sont connus depuis fort longtemps pour leur gracieux sourire. C’est ainsi qu’André Michel écrit en 1906 : « La cathédrale de Reims est par excellence la cathédrale des anges. Et de ceux de l’abside à celui de l’Annonciation, on peut suivre […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 53 : Bon anniversaire.

53 - Bon anniversaire

Il y a plus d’un an, à partager au quotidien les difficultés de mon fils cadet qui s’interrogeait alors sur la justesse du cursus qu’il avait choisi, j’avais vite perçu combien cette période charnière — à l’approche du seuil symbolique des 20 ans —, lui était pénible, son esprit sans cesse tiraillé par des doutes et […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Nouvelle n°2 : Forestius, entre ciel et terre.

Forestius et Palatouche, un étrange amour

Aujourd’hui que Forestius et Palatouche existent bel et bien, dotés d’un corps et d’une silhouette à travers des illustrations ; d’un cœur et d’un esprit à travers des mots, il est temps de présenter leur incroyable aventure. Corps, cœur, esprit ! N’est-ce pas ce que nous sommes ? Pareils à nous, il s’avère impossible d’ignorer plus longtemps […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 8 : A deux sang pour sang

A deux sang pour sang

Une page qui se tourne ! À l’occasion du passage-éclair de son fils aîné, parti poursuivre ses études loin de la maison familiale, un père se retrouve à discuter avec ses deux garçons, le plus jeune sur le point de quitter lui aussi le clan, son bac en poche. Adolescent las d’un cursus scolaire qu’il […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 352 : Sales va-t-en-guerre !

De nouveau, un exercice de style ! Prenant un réel plaisir à alterner les formes poétiques — tantôt codifiée, tant libre […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 99 : Mères de soldats.

Le rapport d’un père à ses enfants est essentiellement affectif. Un fort sentiment le lie certes à ses fils mais […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 47 : Sniper

Alors qu’à cette heure, à des milliers de kilomètres de l’Europe, soldats et miliciens s’entre-tuent avec acharnement, les uns pour […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 371 : Trace s’efface

MON PROCHAIN POÈME DIMANCHE 24 FÉVRIER 2019 DANS LA MATINÉE Photo libre de droit trouvée sur Pixabay.com ( Auteur : […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 370 : Pensées en vrille

Il arrive parfois que l’on ait brusquement envie de lâcher prise et de n’en faire qu’à sa tête, sans se […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 369 : Trop les boules…

À devoir faire face à nos obligations et soucis quotidiens, nous occultons l’essentiel. Quel que soit notre âge : jeune, adulte ou […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 368 : Guerres de religion

Dans bien des religions, sous couvert de Livres « Sacrés » censés transcrire les paroles d’un dieu omniscient et omnipotent, les Fidèles […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 367 : Pensées ou jouissances ?

Aujourd’hui que la toute-puissante Raison, par le biais de la Technique et, plus récemment encore, de l’Intelligence Artificielle, s’immisce dans […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 366 : Trahison de printemps

Elle était l’unique fleur alentour et nulle vie, autre que la sienne, n’existait en ces lieux. Haut perchée sur sa […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus