Archives des tags : vérité

Philippe Parrot : Poème contemporain 417 : L’Ange déchu

417 - L'ange déchu

Il avait eu pour mission, mandaté par le Maître-des-Cieux, d’aller observer, sans parti pris, le mode de vie des « Ceux-d’en-bas », des créatures tout à la fois raisonneuses et impulsives, organisées et imprévisibles, qui s’avéraient dans les faits aussi créatrices dans la gestion du Bien que dans l’exercice du Mal. Il avait à peine posé pied […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 299 : Oser le dire.

299 - Oser le dire et le faire

Oppressé par des peurs innombrables liées à des combats perdus, habité par des remords étouffants attachés à des passions sacrifiées, l’homme n’ose parfois plus se confier à quiconque, tétanisé à l’idée de révéler à autrui ce qu’il y a de plus secret et de plus intime en son cœur, craignant d’être moqué et banni. Mutique, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 153 : Vertiges de la solitude

Voyageur face à une mer de nuages

Que cherche cet homme confronté à une vertigineuse solitude ? Sans doute à fuir ses semblables et ses démons, désireux de trouver, loin de la civilisation, les réponses aux questions qu’il se pose… Au terme d’une marche périlleuse qui lui montra combien il faut être déterminé pour atteindre un but, le voilà parvenu au milieu des […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Histoire courte n°12 : Le vieil homme sur le lac.

Barque sur un lac

C’était l’été. La barque tanguait légèrement, ballottée par les vaguelettes qui frisaient la surface du lac, en cette fin de journée où une légère brise s’était levée. Elle à l’avant, lui à l’arrière, ils s’étaient assis l’un en face de l’autre mais à distance, séparés par les rames déposées à leurs pieds. Et dans le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 55 : Plongée dans de tempétueux abysses

Tempête

Quand la barbarie avance masquée, toute vêtue de noir… Quoiqu’il soit évident qu’il faille condamner les exécutions sommaires de ces dernières semaines, orchestrées, dans des conditions horribles, par des groupes extrémistes qui s’appuient sur la religion et la terreur pour légitimer et asseoir leur pouvoir, il ne faudrait pas pour autant en conclure que le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Nouvelle 5 : Les fous du stade

Kahane - Les fous du stade

Voilà un destin de femme qui devait être, au départ, d’une banalité confondante ! Jeune femme parvenue au terme de ses études, Kahane veut profiter de la vie. Désireuse de s’expatrier pour quitter une famille bien étouffante et une société trop matérialiste, elle décide de travailler au sein d’une organisation caritative afin de servir une « juste » cause. Mais, en acceptant de partir dans un […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 388 : Embrouillamini

Une nouvelle fois l’envie m’a pris de m’imposer une kyrielle de contraintes en vue d’écrire un texte a priori absurde […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 345 : La femme au fusain

Avec la fin des vacances, un troisième et dernier exercice de style ! Avant les suivants (ou non) dans les […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 343 : Sens, colonnes et lignes

À la manière d’un saltimbanque sur une piste de cirque, jongler avec les mots comme avec des balles. Les lancer […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 435 : L’aigle, le Temps et l’Infini

Dans les fêlures du Temps et les failles de l’Espace qui avaient béé brusquement devant lui, ouvertes dans un fracas […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 434 : Les Oubliés du Covid

Le « 9-3 », département de la Seine-Saint-Denis situé au Nord-Est de Paris, est constitué d’une population nombreuse, jeune et pauvre. Qu’ils […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 433 : La prison, après…

Quatre, dans dix mètres carrés à peine ! Et que des mecs ! Une telle promiscuité, il ne l’avait jamais connue […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 432 : L’oreille du peintre

Un artiste obscur, barbouilleur de son état, lui devait une telle somme d’argent à consommer, en galantes compagnies, tant et […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 431 : Covid, quand tu nous tiens !

Rex, le lion, Babar, l’éléphant et King-Kong, le singe, déambulaient dans les rues vides de la ville, là où, quelques […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 430 : Le Monde-d’Après

Inspirer longuement… lentement… profondément… régulièrement… Et toujours par le nez pour obliger cet air qui me manque tant à pénétrer […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus