Archives des tags : vision

Philippe Parrot : Poème contemporain 281 : Âme en voyage

281 - Ame en voyage

D’ordinaire, la fonction du langage, objectivé à travers des sons ou des signes, est de véhiculer des idées ou des ordres. Il permet ainsi aux hommes de partager des pensées différentes ou d’engager des actions communes. Il est donc un facteur essentiel dans la formation et la pérennité des groupes, permettant la transmission des savoirs […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 274 : Rêver de te revoir !

274 - Rêver de te revoir

Résumé du film « Le fantôme de Sarah Williams » : Au début des années 1970, Fielding Pierce, étudiant pragmatique et ambitieux, rêve de faire une carrière politique au Capitole. Il fait alors la connaissance de Sarah Williams, une jeune femme idéaliste et déterminée qui milite activement dans des associations humanitaires. Bien que portés par […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 245 : Vous, ma folie douce…

245 - Vous, ma folie douce

Dans son livre « Histoire de la folie à l’âge classique », Michel Foucault analyse la fonction du « Fou » dans notre monde occidental. Il montre ainsi qu’après avoir été respecté et parfaitement intégré dans la société sous prétexte qu’il était le seul détenteur d’une vérité que l’homme sensé ne pouvait entrevoir — au Moyen-Âge parfois nommé, à […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 240 : Chaos des choses et des mots

240 - Chaos des mots

Parfois — sans que l’on sache vraiment pourquoi — voilà l’esprit qui s’emballe et passe soudainement en mode automatique ! Les mots s’enchaînent les uns après les autres, au fil d’un déroulé d’images a priori dénuées de sens et privées de liens. La raison étrangement impuissante, cette production s’effectue alors, indépendamment de notre volonté, en suivant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 193 : Sublime apparition

Femme désert

J’avais laissé derrière moi un passé trop pesant, avec ses amours tumultueuses et ses choix douloureux, égaré volontaire dans un immense désert où je savais fatalement me perdre tôt ou tard. Je marchais depuis des heures, hagard sous un soleil de plomb, sentant rapidement mes forces s’amenuiser, quand, au beau milieu des dunes, au sommet […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 161 : Ni la raison, ni l’amour. L’éther !

Ether

Michel Foucault (1926/1984), dans son livre « Histoire de la folie à l’âge classique » soulignait qu’il fallut attendre le 19ème siècle pour que le fou soit systématiquement enfermé en institution, sous prétexte qu’il devenait dérangeant aux yeux d’une bourgeoisie triomphante, trop attachée aux avancées de la raison comme aux principes de la morale. C’est vrai […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 150 : Oniriques errances en Pays Imaginaire

Naissance de Vénus - Botticelli

Initialement, il s’agissait dans mon esprit d’écrire une « histoire un peu longue » pour marquer la présentation de mon 150ème poème. Rien de plus ! Dès lors, à la fin de la première strophe, je n’imaginais pas un seul instant m’embarquer dans une aventure aussi bizarre qui m’accaparerait le cœur et l’esprit pendant neuf jours, allant […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 146 : Insomnie

Gitane endormie Douanier Rousseau

Henri Rousseau, né en 1844 à Laval et mort en 1910 à Paris, est un des représentants majeurs de l’art naïf. Issu d’une famille très modeste, il travaille un temps comme commis d’avocat à Nantes avant de s’engager dans l’armée. Libéré à la suite du décès de son père en 1868, il monte à Paris. […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 95 : Voix d’ailleurs.

Voix d'ailleurs

Le chant grégorien est né au sein de l’église catholique romaine. Interprété par un chœur ou par un soliste nommé chantre, il revêt un caractère sacré parce qu’il est destiné à magnifier exclusivement les textes liturgiques. En conséquence, il est toujours chanté a cappella, sans l’accompagnement d’instruments dont l’emploi en dénaturerait la portée. Néanmoins, l’assistance […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 37 : Amère vision

37 - Amère vision

Il n’y a qu’un port pour véhiculer dans notre imaginaire autant de rêves et d’espérances. Ligne de démarcation adossée à la côte, c’est un espace « sacré » qui fascine parce que — s’il est cette frontière qui sépare irrémédiablement les hommes des océans, la terre de la mer — il est aussi ce lieu, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 30 : Enchanteresses visions

Fille du Vent

Peut-être qu’un jour, si l’inspiration rejaillit, la Fille du Vent deviendra-t-elle l’héroïne d’une histoire… Une femme déconcertante, si naturelle et spontanée dans ses élans qu’elle ne s’épanouit qu’à vivre dans l’instant, portée par les seules émotions d’un cœur pur et aimant, peu soucieux des préjugés comme des interdits. En somme, une pythie éclairée, venue d’ailleurs […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème contemporain 18 : Belle iroquoise

P 18 : Belle iroquoise

Au cours d’une promenade dans une cité médiévale, un homme fait la connaissance d’un joueur de djembé et d’une jeune iroquoise. Rencontre d’autant plus insolite qu’aux pieds de la Belle, allongée sur un banc, traîne une drôle de boite, a priori fermée. Sans doute, une invite à des échappées belles : ailleurs, haut et loin… […]

Lire la suite... 0 commentaires

Philippe Parrot : Poème d’hier 213 : La mer et la mourante

Dans la chambre impersonnelle de l’hôpital où elle séjournait depuis des semaines, avec, comme seul horizon, des murs écrus et […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 207 : Pèlerinage en bord de mer

L’après-midi était bien avancée et, à l’approche de la fin de l’été, elle voulait absolument profiter de ce jour ensoleillé […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 124 : Voir la mer

Perdus dans la frénétique agitation des cités, las du regard jugeant des foules comme de la bêtise sans fond de […]

Philippe Parrot : Poème d’hier 45 : Couple en bord de mer

Chaque année, en juillet et en août, nous ne songeons plus qu’aux vacances. Congés et été deviennent alors deux mots […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 392 : Féminicides

Le terme « féminicide » commença à être juridiquement utilisé en Amérique Latine (notamment après les meurtres des sœurs Mirabal, toutes trois […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 391 : Sous nos pas, la vie s’en va…

La sensation d’écoulement du Temps est une perception très subjective. Selon son âge, son état d’esprit et ses priorités du […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 390 : L’homme au tatouage

Il avait très vite eu la certitude qu’elle allait littéralement le « posséder », envoûté qu’il était par sa beauté, […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 389 : Déconnade

Des images — toutes plus absurdes les unes que les autres — qui s’enchaînent : des virgules dragueuses de points ; des diables […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 388 : Embrouillamini

Une nouvelle fois l’envie m’a pris de m’imposer une kyrielle de contraintes en vue d’écrire un texte a priori absurde […]

Philippe Parrot : Poème contemporain 387 : Deux araignées

Sœurs jumelles, elles ne s’étaient jamais séparées, ne concevant pas un seul instant de faire quoi que ce soit sans […]

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus